Je cree mon equilibre

Créer une belle vie est la plus élevée des vocations

Rendez à Cesar ce qui lui appartient – Lâchez la culpabilité

rendre à Cesar ce qui lui appartient

 

Libérez vous des conditionnements familiaux, socio-culturels, religieux ou politiques qui vous gâchent la vie et vous empêchent d’être vous même. Renouez avec votre essence et vos rêves innocents d’enfants car c’est là que se situe votre potentiel d’épanouissement.

Retrouver sa liberté c’est cesser de se conformer à ce “qu’on” attend de nous! d’ailleurs c’est qui ce “on” ? votre père? votre mère? La nounou? le directeur de l’école? la société, la mode, la religion?

Oui c’est un peu tout le monde, tout ces gens et ces systèmes bien rodés qui nous encadrent depuis notre plus jeune âge et nous indiquent “la bonne marche à suivre”. 

Seulement, ce n’est pas parce qu’un enseignement est répété de génération en génération qu’il est bénéfique et adapté à qui nous sommes intrinsèquement. Loin d’être anodines, ces transmissions laissent  de profondes empreintes et délimitent notre liberté d’être et d’agir.

 

 

 

barbapapa

Alors si vous êtes telle une barbapapa prêt(e) à prendre n’importe quelle forme pour vous faire aimer, un asocial agressif ou un être triste et confus au long cours, essayez donc l’exerce suivant et voyez quelles influences du passé vous subissez encore, quelles injonctions cadenassent votre liberté et à qui vous restez fidèle inconsciemment en y laissant votre précieux temps de vie.

 

 

Exercice:

Prenez un moment pour vous , une feuille et un stylo et avant de commencer, recentrez vous quelques instants en posant l’intention de vous libérer de vos chaines, de votre culpabilité et de votre mal être. Faites cet exercice dans le calme et prenez bien le temps de laisser émerger les réponses pour chaque question.

Commencer par répondre à la première phrase : Pour être heureux(se), pour me sentir bien, je devrais …

Puis à le seconde phrase : Pourquoi je devrais faire cela ?

Et enfin à la dernière: Pourquoi je ne le fais pas ?

Exemple:

♦ Je devrais passer mon permis de conduire.

pourquoi ? parce-ce que j’ai 30 ans et que les autres trouvent que ce n’est pas normal de ne pas avoir son permis de conduire à cet âge là, ils pensent que c’est bizarre, parfois font preuve d’ironie ou me regardent comme une bête curieuse alors je me sens honteuse.

Pourquoi je ne le fais pas? parce-qu’au fond de moi je m’en fiche; Que ce n’est pas ma priorité et que ça ne me pose aucun problème à moi de ne pas l’avoir !

 

♦ Je devrais maigrir un peu, arrêter de manger du chocolat.

Pourquoi? parce que je serais plus belle si j’avais 2 kilos en moins, je me sentirais rassurée sur mon physique car plus proche des silhouettes représentant les canons de beauté actuels; Que peut-être mon amoureux me trouverait plus belle, m’aimerait plus; Je serais peut-être plus admirée par les autres, j’aurais plus de reconnaissance.

Pourquoi je ne le fais pas ? car je m’en fiche d’avoir un peu de ventre au fond, que je n’ai aucune envie de me passer de chocolat, que je sais bien que ce ne sont pas deux kilos qui vont faire que je serai plus aimable, que c’est illusoire de penser ca, que ce n’est pas mon désir, ni mon besoin mais un conditionnement  et des codes véhiculés par la société, que c’est grotesque, que je ne veux pas croire que ma valeur réside dans mon apparence, tout ceci ne m’appartient pas !

 

En faisant cet exercice, en prenant une à une vos culpabilités, vos “je devrais/ il faut que” , vous allez vous apercevoir que ce sont les désirs des autres et non les vôtres pour la plupart et que c’est précisément la raison pour laquelle vous ne parvenez pas à vos objectifs. Si vous n’êtes pas parfaitement aligné(e) avec ce que vous décidez pour vous, si vous tournez en rond et accumulez des sentiments négatifs et du mal être c’est parce que votre vérité profonde n’est pas à l’origine de ces choses que vous convoitez alors rendez les à leurs propriétaires (éducateurs, amis, société, modes, mouvements..) et soufflez enfin!

Cet exercice est un puissant libérateur, il permet de se reconnecter à sa vérité, de s’épanouir et de s’aligner avec ses véritables aspirations. Faites le autant que nécessaire, vous verrez vos conflits intérieurs se dissoudre et vous allègerez du poids des autres.

 

Jessica Font

Thérapie psycho-corporelle & sophro-analyse

consultation en cabinet ou à distance

 

 

1 Comment on Rendez à Cesar ce qui lui appartient – Lâchez la culpabilité

  1. nieto Danièle
    15 mars 2015 à 10 h 24 min (2 années ago)

    Plein de vérité sur nos conditionnements, prendre seulement un peu de temps , pour que tout cela nous apparaisse, nous permet c’est vrai, d’ouvrir notre esprit , et nous fait le plus grand bien. Merci.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.