Je cree mon equilibre

Créer une belle vie est la plus élevée des vocations

Les 3 étapes clés du changement – Passer de l’intention à l’action

Prendre la décision de changer

 

Les 3 étapes pour libérer sa vie

 

Nous sommes tous à différents degrés retenus en otage par nos habitudes, par notre connu. Nous évoluons dans une certaine sphère avec un mode de fonctionnement qui nous est propre et reflète nos multiples conditionnements. Selon ou vous vous trouvez,  selon que vous vivez dans l’opulence ou dans le manque, que vous ayez la santé ou non, l’amour ou la déception, le lien social ou la solitude, tous ceci est la parfaite illustration de vos  croyances profondes sur vous et sur la vie et des stratégies que vous avez mises en place pour rester fidèles à vos premiers enseignants c’est à dire vos référents principaux, ceux de qui dépendait votre survie lorsque vous étiez enfant. Nous subissons tous un processus de domestication (comme les animaux) durant nos premières années de vie, ce qui est vu, observé et dit s’ancre profondément en nous et défini l’humain que nous devenons ( je vous explique cela ici). Lorsque l’on comprend cela, il est facile de faire des liens et de repérer les schémas familiaux que nous répétons de façon automatique : ” les femmes de la famille toutes malheureuses en amour;  les hommes alcooliques, violents ou faibles; dans cette famille tout le monde a toujours été pauvre; tout le monde a des cancers etc..”

Nous savons aujourd’hui par de nombreuses sources (médecine ouverte, épigénétique, physique quantique, développement personnel ..) que toutes ces croyances de fatalité sont infondées, que l’humain change son ADN et ses comportements en fonction du milieu dans lequel il évolue et que rien n’est donc figé.

Nous avons tous la possibilité de sortir de nos enfermements, de nous libérer de nos divers conditionnements et de la roue de la répétition. la vie suit nos expériences et nous dit toujours oui, elle ne nous inflige rien contrairement à ce qu’il est facile de penser. Nous sommes les bâtisseurs, les constructeurs, nous participons activement à ce qui intervient dans nos existences au travers de ce que nous choisissons de cultiver à l’intérieur de nous, nos croyances profondes, nos pensées et nos émotions.

Mais pour beaucoup d’humains, tout remettre en question et engager un travail personnel de reconnexion à qui nous sommes vraiment est effrayant, nous ressentons alors :

  • La peur de remettre en question un système auquel nous sommes fidèles depuis des années (car cela présage des changements)
  • La peur de s’éloigner des gens qui font partie de ce système, de se sentir à l’écart, isolé ou même rejeté
  • La peur de découvrir des choses sur soi (ses zones d’ombres)
  • La peur de trahir sa famille, ses amis en sortant du système, la culpabilité
  • La peur de voir bouger sa réalité actuelle (vie de famille, travail..)
  • La peur de se confronter à ses souffrances
  • etc..

Nous sommes capables de mobiliser une énergie considérable pour maintenir cet équilibre du connu au quotidien, de cultiver le déni, de se mentir et de mentir aux autres même si c’est du suicide car ce qui compte avant tout pour l’humain c’est la sécurité. C’est un mécanisme archaïque qui est en œuvre ici, notre cerveau reptilien ancestral responsable de la survie est toujours sur le “qui-vive” et tout comme les hommes préhistoriques retournaient à leur grotte à la moindre menace, au moindre signe inhabituel, nous retournons dans notre zone de confort et faisons tout pour y rester dès que des éléments de nos vies semblent bouger. Ce mécanisme est bien sur indispensable à notre sécurité car il nous prévient et nous permet d’être vigilant en cas de danger mais il devient ultra limitant lorsqu’il prend toute la place.

Alors comment libérer sa vie?

Pour se donner une chance de vivre pleinement et de s’épanouir je crois que notre mission à tous est de découvrir qui nous sommes derrière le formatage apparent. Tous nos maux qu’ils soient physiques, émotionnels ou spirituels ne sont que des invitations à la connaissance de soi. Nous savons tous que chaque épreuve délivre un enseignement qui souvent transforme toute la vie, nous le savons mais trop souvent nous attendons d’être au pied du mur pour nous occuper de nous. La peur de bouger est plus forte et nous luttons de toutes nos forces pour maintenir cette illusion de sécurité le plus longtemps possible quitte à nous provoquer toutes sortes de maladies et de souffrances émotionnelles. Rien ne se construit à partir de la peur et plus nous sommes en lutte avec nous même, plus les apprentissages se font dans l’inconfort et parfois la douleur.

L’évolution est inhérente à l’être humain, nous n’avons pas le choix, nous sommes en transformation permanente, lutter contre cela revient à s’opposer à la  vie et bien entendu c’est vain et destructeur.

 

Voici les 3 étapes fondamentales pour se libérer:

Dire Oui à sa conscience. La lumière de la conscience brille en chacun de nous, elle éclaire de compréhension  ce que nous vivons et pourquoi nous le vivons. Nous savons toujours au fond de nous que nous nous berçons d’illusions, que nous ne sommes pas sur notre voie mais par peur nous nous détournons de notre lumière et persistons jusqu’au désastre. Il s’agit ici d’écouter et de suivre sa vérité intérieure.

La prise de décision. En fonction de la place que vous faites à votre conscience vous allez avoir envie de guérir  vos troubles, d’aller vers une autre vie et vous savez que cela engage toute votre responsabilité et votre implication. Vous passez par des phases de doutes, de confusion, de retour en arrière provoquées évidemment par la peur puis un jour votre vie se transforme car vous avez pris la décision de changer . Rien n’est plus puissant que la décision, c’est ce qui fait toute la différence, c’est un pacte avec soi, un contrat à honorer, une décision alignée du corps, du mental et de l’esprit. Elle marque le début de votre nouvelle vie.

L’action. Lorsque le mental conditionné donne un OUI à la conscience, naturellement nous passons à l’action. L’intention est lancée, la décision est prise, elle doit maintenant se concrétiser dans la matière par des actes. Trop de gens restent bloqués dans les deux premières étapes, pourtant passer de l’intention à l’action est la seule et unique voie. Cela implique d’engager un travail personnel seul ou avec un thérapeute.

 

Ma vie s’est véritablement transformée lorsque j’ai pris la décision de tout changer. Pendant des années j’ai nié ma conscience alors que je savais tout, j’ai déployé une énergie folle pour rester confortablement installée dans mes habitudes de vie alors que j’étais extrêmement malheureuse (et que je souffrais de nombreuses phobies et angoisses) mais la peur me tenaillait et m’empêchait de passer à l’action, de décider vraiment de faire quelque chose pour moi. Jusqu’au jour ou ça n’a plus été supportable. Je vous raconte un épisode déterminant de ma vie ici .

Nous avons tous notre propre rythme d’évolution mais il faut trouver l’équilibre entre immobilisme total et  violence psychologique (que l’on s’inflige parfois car on croit que c’est par cette voie ci qu’arrive le changement). Non, vous ne pouvez ni vous rejeter, vous nier, vous ignorer, ni vous violenter, vous mépriser, vous haïr. Le changement passe uniquement par la connaissance de soi, l’amour et l’acception de qui nous sommes et tout ceci se travaille. La conscience vous l’avez, elle vous est offerte, c’est la lumière qui éclaire votre chemin, le choix de l’utiliser appartient à votre libre arbitre.

 

” Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pas pour se battre contre l’ancien” Dan Millman

Jessica Font

Thérapie psycho-corporelle & coaching global

consultations en cabinet ou à distance

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Comment on Les 3 étapes clés du changement – Passer de l’intention à l’action

  1. T.
    25 avril 2015 à 9 h 59 min (2 années ago)

    Merci énormément pour cet article.
    Je compte passer à l’action chaque jour du reste de ma vie.

    Ayant de gros projets en tête, j’ai néanmoins, Jessica, toujours une peur infime de réussir qui n’arrive pas à céder.

    Pourriez vous m’aider sur ce point ? je vous contacte par mail.

    Merci par avance.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.