Je cree mon equilibre

Créer une belle vie est la plus élevée des vocations

Sortir des schémas réccurents grace à la pratique de la pleine conscience – séance audio guidée

la pleine conscience

Comment la pratique de la pleine conscience peut changer votre vie

 

Dans cet article je vous explique comment s’ouvrir à la présence consciente peut transformer la vie dans ses multiples aspects. Je vous offre en accompagnement une séance de body scan guidée qui vous aidera à revenir à vous et à prendre conscience de votre corps.

Je vous expliquais en détails dans ce précédent article que développer la conscience de soi est la clé de la transformation. Prendre conscience de ce qui vit en nous, nos émotions, de nos schémas de pensées, de nos sensations et symptômes physiques mais aussi observer nos comportements, nos actes, nos habitudes et nos postures permet d’avoir une vue d’ensemble de qui nous sommes réellement et de comment nous vivons.

En réalité nous sommes trois, il y a qui nous croyons être, qui nous voudrions être et qui nous sommes vraiment, et c’est à partir de ces trois énergies souvent en contradictions que naissent conflits intérieurs, souffrance émotionnelle et maladies.

Mais comment prendre la décision de changer, de transformer ce qui est cause de souffrance si nous n’avons pas conscience de ces mécanismes en œuvre ? c’est tout bonnement impossible, aucune évolution durable ne peut s’installer sans la lumière de la conscience.

Pour certain l’auto-observation est une pratique innée pour d’autres elle nécessite un véritable apprentissage qui loin d’être évident au départ s’installera par la répétition jusqu’à s’établir définitivement au creux de l’être; Comme une programmation à l’état latent dorénavant activée. Une fois ce “programme” installé, il n’y a plus de retour en arrière possible, tout prend une autre dimension, c’est la vie qui s’éclaire.

 

Cet état de de vigilance intérieure  permet:

– D’observer qui l’on est

– De comprendre, d’analyser et de ré-informer ce qui a besoin en nous d’être guéri

– De passer de la réaction automatique (selon nos formatages) à la création délibérée de ce que nous souhaitons vivre (autant que c’est possible et juste pour notre évolution)

– D’apporter sa présence à la vie et aux autres

– De créer une relation d’intimité et de complicité avec soi, de grandir continuellement dans la connaissance de soi

– De sortir des schémas récurrents d’émotions et de pensées et donc d’enrayer les scénarios de vie habituels

– D’être connecté à son corps, de prendre sa place dans le monde, de s’ancrer dans le moment présent

– De se reposer dans l’instant malgré les ruminations mentales, malgré les sensations physiques inconfortables, d’être juste là désidentifié des turbulences intérieures

– De saisir son pouvoir créateur et donc d’éloigner les peurs, de gagner confiance en soi et foi en la vie

– D’appréhender la vie d’une nouvelle façon, dans une compréhension subtile propre à chaque être..

– Et bien plus encore ..

La pratique de la pleine conscience au delà de sa dimension spirituelle permet de vaincre stress chronique, déprime, troubles de l’anxiété divers et participe très positivement au traitement de la douleur.

 

Comment s’y prendre ?

Il va falloir muscler le muscle de l’attention, c’est à dire revenir à soi autant que nécessaire jusqu’à ce que  cela vous semble naturel. Dans chaque exercice du quotidien vous pouvez faire l’expérience de la présence. Soyez simplement là, présent à ce que vous faites, si vous épluchez des patates, vous épluchez des patates vous ne pensez pas en même temps à mille choses en regardant en plus la télé!

Si vous discutez avec quelqu’un, soyez pleinement attentif à cette personne, ne pensez pas à ce que vous allez lui répondre ou à votre menu du soir, soyez là avec elle et avec vous, dans la conscience de ce partage. Vous verrez alors naturellement vos relations s’enrichir, devenir plus profondes, plus nourrissantes. Vous développerez le calme en vous et autour de vous, d’autres types de personnes et de relations arriveront par résonance dans votre vie.

La connexion à la nature est sur le même principe, lorsque vous ferez l’expérience d’être réellement présent à ce qui vous entoure, aux végétaux, aux animaux, aux éléments etc.. vous percevrez alors en effet miroir la sérénité, le calme et l’évolution constante qui vous caractérise égale à chaque être vivant visible ou non par nos perceptions. La nature et toutes ses énergies sont la source à laquelle nous devons nous référer pour guérir et évoluer, tout est déjà là face à nous mais lorsque nous sommes encore téléguidés par notre personnalité conditionnée nous passons à côté de l’essentiel.

De même lorsque vous sentez des angoisses, du stress ou un mal être quelconque arriver, observez simplement les processus sans poser de jugement dessus, sans vous raconter d’histoire à propos de ce que vous expérimentez, mettez vous dans la peau d’un observateur curieux qui prend note de tout ca. Cela peut paraitre infaisable au départ mais pourtant c’est bien la lutte contre ce qui est qui renforce la souffrance et c’est l’accueil et l’acceptation qui là dissout.

La souffrance c’est faire durer la douleur présente en y mettant toute son attention et en l’amplifiant par les pensées. Il ne s’agit bien sur pas de nier ce qui est ressenti mais de ne pas non plus fusionner avec, le contact doit être “frontière”.

Prenez également un temps lorsque vous vous sentez stimulé par une situation ou une personne, ne cédez pas à l’impulsion de la colère, des larmes ou de l’agressivité etc..  mais offrez vous quelques minutes pour comprendre quelle partie souffrante de vous est réveillée à ce moment précis? à quoi cela fait référence? quel sentiment, quelle peur se manifeste derrière ce réflexe premier.

Ex: Vous laissez passer un piéton alors que vous êtes en voiture et celui-ci ne prend même pas la peine de vous regarder et encore moins de vous adresser un remerciement. A ce moment là, le réflexe automatique premier c’est de l’insulter, d’être envahi de colère voire de rage et de pester après “ces gens sans éducation”. Si vous vous posez deux minutes, que vous prenez le temps de respirer un bon coup dans l’intention de comprendre pourquoi votre réaction est si vive, il est probable que vous vous mettiez alors en contact avec une blessure du passé, un besoin de reconnaissance primaire resté inassouvi, un manque d’intérêt, de considération qui vous fait souffrir encore aujourd’hui et ce n’est d’ailleurs pas pour rien que vous vous confrontez régulièrement à des personnes qui vous méprisent..

Chacune de nos blessures envoi sa vibration dans l’univers et nous apporte en retour une situation appropriée pour nous en libérer mais si nous sommes en mode pilote automatique nous passerons à côté de cette occasion en renforçant nos sentiments limitants. Si la conscience est activée, alors tout devient possible et le chemin de libération ouvre ses bras.

Rappelez vous simplement qu’être présent c’est avoir les pieds et la tête au même endroit au même moment, c’est se mettre en disponibilité, en réceptivité à ce qui est sous sa forme visible et subtile.

 

Voici une séance de body scan qui vous permettra de vous connecter à votre corps, à vote présence. Écoutez là de préférence avec des écouteurs pour vous isoler un moment en vous même (c’est parfois plus facile au départ). Bonne reconnexion 😉

 

Jessica Font

Thérapie psycho-corporelle – sophro-analyse & coaching global

Consultions en cabinet et à distance

 

A lire également:

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.