Je cree mon equilibre

Créer une belle vie est la plus élevée des vocations

La quête d’authenticité – se rester fidèle lorsque notre entourage nous rejette

                                                                 sortir du cadre

 

 

Fidèle à soi envers et contre tous !

Il n’y a pas de méthodes ou de tours de magie qui permettent d’être accepté(e) immédiatement lorsqu’on affirme des choix de vie différents et bien souvent c’est au rejet que l’on doit faire face. Qu’il s’exprime par la moquerie, l’ironie, la critique, le désintérêt, le jugement ou la méfiance c’est toujours au rejet et à la séparation que sont confrontées les personnes qui sortent du formatage et décident de penser par elles mêmes.

Exemple de choix de vie aux antipodes de la norme actuelle :

  • La démarche végétarienne voire vegan le respect de toutes formes de vie, la cause animale, les intérêts écologiques et sanitaires qui en découlent.
  • L’éducation bienveillante basée non pas sur un mode d’apprentissage identique pour tous mais adaptée à la singularité et au rythme de l’enfant.
  • Un système de consommation conscient qui se veut acte militant et éthique – qualité du produit; mode de production; conditions de travail des salariés ..  Là ou les masses formatées se laissent dicter leurs choix par les lobbys et publicitaires.
  • Des choix alternatifs pour la santé – implication personnelle dans son bien-être physique et émotionnelle basée sur des habitudes de vie bénéfiques et adaptées, l’équilibre au long cours plutôt que la dépendance au système médical classique et la surconsommation de médicaments.
  • Une pensée plus large, une façon d’envisager la vie qui ne rejette pas systématiquement ce qui n’est pas validé par “la science” .

Des choix motivés par l’intérêt du collectif vivant sur cette planète ( humains, animaux, végétaux..) et non l’intérêt individuel, des choix conscients, un soutien militant , la priorité à la santé de l’homme et de la planète et à la protection des animaux.

La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de sortir du mode pilotage automatique actif de génération en génération pour récupérer libre arbitre, pensée personnelle, discernement, auto-analyse et réflexion. Nous choisissons alors la place que nous souhaitons occuper dans le monde en accord avec qui nous sommes par essence et ne là laissons plus être définie par les autres (parents, éducateurs,publicitaires, médias ..). Car c’est bien de ça dont il s’agit si nous n’élevons pas notre niveau de conscience, nous sommes clairement dessinés par un système, sculptés comme un morceau de pâte à modeler.

 

Malheureusement, l’humain en est encore là, à mépriser et rejeter ce qu’il ne comprend pas, motivé par la peur il craint pour son équilibre et balaye souvent d’un revers de bras chaque idée nouvelle qui ne rentre pas dans son grand livre des apprentissages. Comme vous le savez, nous sommes tous à différents degrés imprégnés de conditionnements (familiaux, culturels, sociétaux, religieux, politiques .. ) et ce sont eux qui rythment nos choix de vie, notre façon de penser, d’agir, de voir la vie, le monde.

Je ne sais pas à quoi tient l’évolution de la conscience, je crois que c’est propre à chaque individu, à chaque chemin de vie. Ce que je sais par contre c’est que lorsque cela se produit c’est très souvent mal vécu par la personne concernée. Eh oui car dès lors que nous prenons la décision de nous affranchir de la pensée des autres, nous sortons de la meute, nous ne sommes plus reconnaissables ni reconnus par la majorité, les autres toujours fidèles aux systèmes ne se retrouvent plus en nous et par défense nous rejettent. Ce fameux réflexe ancestral du cerveau reptilien: inconnu = danger = mort.

Cette posture est souvent très souffrante pour celui qui là vit et demande beaucoup de courage. Lever le voile des illusions sur la réalité de la vie, changer de paradigme, voir les choses telles qu’elles sont et non comme la société nous les présente est déjà très perturbant mais devoir faire face en plus au rejet et à la solitude qui en découlent est un vrai choix de vie.

La question à se poser c’est, finalement qu’est ce qui est le plus important pour moi? qu’est ce qui pèse le plus dans la balance?

Décider de la place que j’occupe dans le monde en assumant qui je suis vraiment, rester fidèle à mes valeurs, être en accord avec moi malgré que cela engage plusieurs changements.

Ou

Renier mon essence pour me conformer car c’est plus confortable pour moi de me sentir relier à la majorité malgré un profond déni de moi même.

 

Des tas de gens renoncent à qui ils sont vraiment car le prix à payer leur semble trop lourd ( jugements et éloignement de la famille et des amis, nouvelles habitudes de consommation, réorganisation, impression constante de se sentir différent et de se couper socialement ..)

 

Parce-ce que j’ai vécu ça plus de la moitié de ma vie je sais comme ça peut être dur de devoir jongler en permanence entre qui je suis vraiment et ce que les autres attendent de moi. Comme ça peut être difficile de se rester fidèle sans avoir l’impression de trahir ses parents et comme ça peut être terrorisant d’oser exprimer ce qui vit profondément en nous sans se voir traiter d’illuminé(e), de charlatan, d’adepte d’une secte etc..

Avant d’avoir le courage d’assumer pleinement mes choix de vie et d’affirmer qui je suis par essence je suis passée par des tiraillements intérieurs sans fin, des conflits, des moqueries, des jugements, des maladies,  on me surnommait même “la sauvage” et malgré que j’étais entourée je ne me sentais jamais réellement reliée et acceptée pour qui je suis. Je m’étais partiellement quittée et surtout je me sentais malheureuse dans mes échanges avec les autres car j’étais la plupart du temps seule au milieu de tout le monde .

C’est très difficile de faire face au désintérêt, à la moquerie ou à l’agressivité à propos d’un sujet comme le sort innommable des animaux d’élevage lorsque vous êtes vous même très conscient et touché par cette cause.

C’est très difficile de faire face à la fermeture d’esprit, au rejet et à la ridiculisation des médecines et soins alternatifs quand c’est comme ça que vous vous soignez depuis des années, que vous avez à cœur de faire connaitre cela et qu’en plus c’est votre profession.

C’est très difficile de parler de ce qui vit intensément en son monde intérieur quand ça ne ressemble en rien à ce que partage les autres.

 

Mais ce qui est encore plus dur c’est de ne pas honorer qui nous sommes, de censurer nos messages, de je suis qui je suisreléguer au second plan ce qui est capital pour nous. Nous avons tous une fonction et un rôle à jouer et je crois que c’est précisément lorsque nous acceptons notre singularité qu’elle peut déployer ses trésors. Lorsque nous prenons la décision d’être parfaitement aligné(e) avec nous même, ce que nous défendons, ce qui nous anime au plus profond c’est tout notre être qui s’harmonise et entre dans la paix pour de bon.

Alors, offrez au monde votre précieux, permettez à ceux qui sont réceptifs de prendre chez vous ce dont ils ont besoin, incarnez une autre réalité loin des codes et manipulations, contribuez à protéger tout les êtes qui peuplent cette planète grâce à des choix conscients, éthiques et pour le bien collectif. Je crois que c’est ça le plus grand service à rendre au monde.

C’est à vous qu’appartient le choix d’être qui vous êtes.

Petits conseils ..

  •  N’ayez plus peur d’affirmer votre différence car c’est dans l’énergie que vous envoyez que le message passe le plus. Si vous êtes branlant avec vos convictions, vous devenez alors une proie facile et idéale pour l’attaque mais si vous êtes parfaitement au clair avec vous même et déterminé dans votre vérité les autres le sentiront et troqueront leurs assauts provocateurs pour un questionnement ouvert et intrigué.
  • Vous dire que vous apportez votre valeur ajoutée au monde, que vous pouvez être pour certain une source d’inspiration, alors diffusez vos messages dans la confiance et soyez fier(e) de ne plus participer aux aberrations de ce monde.
  • Fiez vous à votre ressenti et préservez vous! Ne vous jetez pas dans la cage aux fauves si vous percevez que les gens autour de vous ne sont pas ouverts et bienveillants.
  • Plutôt que de vous perdre et vous épuiser en justifications et argumentations qui n’ont pas lieu d’être, dites simplement : ” Je me sens bien en vivant comme ça” personne ne peut contrer cela !
  • Dans le meilleur des cas si vous sentez que vous pouvez échanger sans rapports de force, c’est le moment d’informer les autres sur un mode de vie différent et d’encourager chacun à faire ses propres choix conscients.
  • Gardez à l’esprit que les personnes pour qui vous comptez ne disparaitront pas du paysage parce que vous changez, ca reviendrait à dire ” Je ne suis pas ok avec ton évolution, je souhaite que tu restes identique même si tu aspires à autre chose” !  et là encore de nouvelles décisions s’imposent ..

 

 societe malade

Jessica Font

Thérapie psycho-corporelle & coaching global

En cabinet ou à distance

 

A lire également:

“Au secours je n’ai plus d’amis!”

 

8 Comments on La quête d’authenticité – se rester fidèle lorsque notre entourage nous rejette

  1. Virginie
    10 juin 2015 à 7 h 42 min (3 années ago)

    Bonjour Jessica, merci pour cet article toujours aussi bien écrit et dans lequel je me retrouve. Il est effectivement très difficile de faire face à l’ironie et à la moquerie des gens, surtout lorsqu’il s’agit de nos proches… Petit à petit, on élève notre conscience et ceux qui nous aiment se rendent compte que notre façon de vivre et d’être à du bon. Il ne faut jamais baisser les bras. Encore merci pour ton blog, j’y trouve tout ce que j’ai toujours cherché ))

    • Jessica Font
      10 juin 2015 à 11 h 57 min (3 années ago)

      Merci beaucoup Virginie, ton message me touche, je suis ravie de t’apporter ce dont tu as besoin 🙂
      A bientôt. Jessica

  2. annie
    6 mai 2015 à 21 h 43 min (3 années ago)

    Bonjour,
    J ai l impression d avoir ecrit ce billet tellement je m y reconnais!! c est maintenant a 50 ans que je decide d etre MOI avec mes envies mes idées qui me sont propres!! avant de perdre ma mere il y a 15 jours j avais en tete et ce depuis plusieurs mois de tout envoyer paitre mes soeurs mon frere et bien d autres proches! car je ne trouve plus ma place aupres de eux car mes idées et ma vision des choses concernant ma vie et ma facon d etre derange! de fait je prefere creer ma place ailleurs car j ai bien plus de respect pour moi aujourdhui et j en ai tellement manqué que j ai meme decidé de divorcer a ce jour je chasse tout ce qui peut me nuire et je sais faire la difference des comportement qui me sont toxiques

    • Jessica Font
      7 mai 2015 à 13 h 15 min (3 années ago)

      Bravo Annie! ca demande bcp de courage de prendre de telles décisions mais vous l’avez dit, vous avez aujourd’hui du respect pour vous. Accepter et aimer véritablement qui nous sommes est un vrai chemin .. Merci pour votre message.
      Jessica

  3. anne
    5 avril 2015 à 23 h 32 min (3 années ago)

    Comme d habitude, de jolies verites bien dites… Meme si on en convaincu soit meme, ca fait du bien de le lire ou de l entendre de la part de personnes censees. Merci Jessica

    • Jessica Font
      7 avril 2015 à 10 h 49 min (3 années ago)

      Merci Anne .

    • Jessica Font
      7 avril 2015 à 10 h 49 min (3 années ago)

      🙂

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.