Je cree mon equilibre

Créer une belle vie est la plus élevée des vocations

Envie de rester au lit et si c’était une bonne chose?

Aujourd’hui, je reste au lit !

 

En ces temps d’hiver et alors que nous sommes les seuls mammifères terrestres à ne pas hiberner, il est bien difficile de se lever plein d’entrain, prêt(e) à faire, produire et être un tas de choses puis de garder la cadence toute la journée. Le mental nous veut productif en permanence, il est conditionné comme ca et  au dessus de nous plane tout l’inconscient collectif du “travailleur”, de celui qui a du mérite parce qu’il est dans le “faire”, de celui que l’on respecte car il est courageux, actif, bosseur etc etc..

Vous les connaissez tous ces vieux adages populaires.. “On a rien sans rien” (donc si tu fais rien t’as rien), “Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt”; “Le travail c’est la santé ” qui valorisent l’action  et anéantissent toute ambition de calme, de ralentissement, de non action, cette pression sociale qui dicte notre conduite au détriment de nos besoins.

Alors comment faire pour cessez de se sentir moins que rien dans les périodes ou tout notre être nous réclame l’inaction ? Plutôt qu’un long discours, je vous partage la canalisation d’une de mes soeurs reçue ce matin alors qu’elle culpabilisait au fond de son lit, vous allez voir c’est très drôle et surtout c’est une belle invitation ..

 

Aujourd’hui je suis dans mon lit, c’est la pleine lune, je n’arrive pas à me lever, je suis fatiguée, je me suis réveillée tôt et j’ai envie de rien, juste rester sous la couette, lire, caresser mon chien, regarder la vie des autres sur facebook. Et puis, arrive cette petite voix intérieure qui me dit” faut que tu te bouges, tu perds ton temps, c’est pas possible de rester à ne rien faire au lit, tu devrais faire mieux que ça de ta vie! et toutes ces phrases culpabilisantes qui veulent te faire croire que bouger c’est mieux, qu’être active c’est mieux, que tu dois faire quelque chose de bien de ta journée, travailler, apprendre, te faire belle, séduire, ranger ta maison , voir tes amis..bref, qu’une journée réussie est une journée dans laquelle tu as fait ce qu’on t’as dit qu’il était bien de faire pour avoir réussi sa journée, pour ne pas l’avoir gâchée!

“Et si tu arrêtais de croire que les autres , la société, l’enseignement en développement personnel, la psychologie, tes amis…savaient mieux que toi ce qui est bon pour toi aujourd’hui?

Et si tu réussissais ta journée d’aujourd’hui juste en écoutant ton besoin, ton tien ! pas celui de ta voisine, working girl qui te raconte qu’entre deux rdv de boulot, elle va à la salle de sport pour entretenir son body et qu’à midi elle  déjeune des sushis. Est-ce cela dont tu as envie et besoin là maintenant? NON! tu veux rester dans ton lit à caresser ton chien et flâner. C’est ça ton besoin. Et si ce temps que tu prenais pour toi et que les autres considère “gâché”, c’était ton meilleur choix aujourd’hui? Et si tu respectais ta fatigue, ton envie de rien, comme des choses importantes pour toi. Et si tu te disais qu’en faisant du rien tu faisais beaucoup pour toi? Accordes-toi ce temps avec amour; ton corps et ton âme te le réclament; aujourd’hui tu ne dois pas aller sur le chemin tracé par les autres. Trace le tien, au fonds de ton lit, regarde ce que tu crées même au fond de ton lit. Si tu écoutes vraiment ton besoin et que tu l’honores au lieu de penser qu’il est mauvais, tu pourras voir que même dans cet immobilisme, quelque chose se passe, que tu crées bien plus que si tu t’étais forcée à t’activer pour ne pas “perdre” ta journée. Demain sera différent; tu auras sûrement d’autres besoins. Et si tu as encore envie de rester au fond de ton lit, rappelle toi que c’est la meilleure situation pour toi . Arrête de croire qu’on profite plus, qu’on crée plus en étant debout ,dehors…Et dans cet espace qui est le tien, observe ce qui se passe….”

 

Les anges sont tellement justes..

Suivre ce qui nous fait du bien même si c’est aux antipodes de ce que les codes dictent est plus créateur que n’importe quoi mais pour que la création opère il faut s’autoriser sans culpabilité à vivre/faire/être ce qui est joie et légèreté pour nous. Les graines en dormance enfouies sous la terre ne sont ni visibles ni bruyantes.. quelque chose de radieux apparait pourtant quelque mois plus tard.

 

Allez tous au lit !

Jessica Font

Psychothérapeute et coach global 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.